15/02/2011

Médiocrité

... Comme ces gens qui se croient autorisés à vous rejeter et croient avoir de bonnes raisons de le faire, quand en fait vous ne leur avez rien fait, se croient autorisés à vous faire la morale, par des sous-entendus, des petites phrases dégueulasses, des attitudes empreintes de méchanceté et de bassesse, alors qu'il ne savent strictement rien de vous et de votre vie. Ils fantasment, imaginent, et sont souvent à ce point à coté de la plaque que ça fait peur. Mais ils vous jugent, s'y croient autorisés, et croient mieux savoir... quelle misère... Ou alors ceux qui viennent vous faire une sorte de charité et on devrait s'en satisfaire et même les féliciter : hé bien ça c'est parfois pire que la solitude ou le rejet... On aimerait se dire plus détachés, mais non, ça fait mal...

 

Vous avez remarqué, vous aussi que souvent les gens qui ont des discours et se croient des modèles de vertus sont parfois les plus pervers, les plus aptes à vous servir de ces petites phrases bien dégueulasses et pleines de sous-entendu qui ne laissent même pas la possibilité de répondre ! Que de lâcheté ! Et on se croit supérieur ! Vous savez quoi ? Avec les gens comme ça, les pervers, les narcissisques il ne faut surtout pas montrer qu'ils vous ont fait du mal, car c'est alors qu'ils peuvent en jouir... Non, il ne faut pas montrer sa fragilité ni que cela vous touche, comme ça ils finissent pas se lasser.

Que la vie en société est compliquée, que les gens sont lâches, vivent toujours leurs fantasmes et leurs interprétations... Ca me semble tellement rare des gens lucides.. Ce ne sont pas toujours ceux qu'on croit ni ceux qui ont les plus beaux discours. Mais on préfère tout simplifier, on s'y complait... Surtout pas dire des choses trop nuancées au risque d'être taxé d'intello, avec l'effet que la moindre de vos parole soit tournée au ridicule, surtout ne pas trop penser non plus... Nooon, se complaire à se dire qu'on sait mieux, n'est-ce pas, qu'on est pas dupe, c'est tellement plus valorisant pour soi-même, je les entend d'ici vos ricanements d'auto-complaisance...