25/07/2010

127bis


127 bis_DxO.jpg

(cliquez pour agrandir les images)



Il voulait que je le prenne en photo (pas évident à travers deux rangées de grillages serrés : on les voit un peu sur le reflet des vitres), on a discuté un peu (pas facile non plus avec la distance, le vent et les avions qui atterrissent juste à coté) Il voulait une photo "Pour la liberté" disait-il... Je me suis retrouvé avec cette image, ne sachant pas quoi en faire, après j'ai regretté de ne pas avoir demandé un email ou que sais-je. Alors je la mets ici, cela n'aura pas beaucoup d'audience mais c'est mieux que rien. Il était sympathique, même pas agressif, juste un peu tendu : il y a de quoi l'être en étant enfermé comme ça. Peut-être que la photo et les quelques mots l'auront calmé un peu, c'est toujours ça. En plus les avions qui atterissent sans arrêt ce n'est pas idéal pour dormir, ça doit rendre nerveux encore un peu plus...

Cela ressemble tout de même furieusement à une prison, ce célèbre centre 127bis, sauf que la majorité des occupants sont innocents, juste coupables de fuir un endroit sans avenir ou si peu à la recherche d'une meilleure vie. C'est quand même un peu la honte de la Belgique ce fameux centre, on y a même "accueilli" des enfants ou des personnes malades. Elle a été condamnée officiellement d'ailleurs.

Quoiqu'on dise, la vie est une loterie. Vous êtes riche, vous venez par exemple du Japon, des Etats-Unis ou d'un pays du Golfe, on ne va évidemment pas vous enfermer ! Ce serait un véritable scandale, n'est-ce pas. Et vous pouvez voyager comme bon vous semble si vous aimez ça. Vous n'avez pas d'argent (pas de pouvoir) et vous ne venez pas de la destination qu'il faut, on va vous enfermer ! Et peut-être encore en plus se croire autorisé à vous faire la leçon et vous considérer, forcément, comme affabulateur et malhonnête. Comme c'est facile.

Dire qu'il y a des "braves gens" dans notre beau pays pour dire "qu'ils viennent prendre le travail des belges" ou profiter de la sécurité sociale etc... La réalité est toute autre, excusez-moi, beaucoup plus complexe. Et s'il y a bien sur des gens qui fuient leur pays car ils ont des problèmes avec la justice ou que sais-je, ce n'est pas la majorité. En général et par ailleurs ce ne sont même pas les plus pauvres ou les moins éduqués qui voyagent comme ça. Mais il faudrait des pages pour aborder le sujet, d'autres le font mieux que moi.

Notez que si je dis que la vie est une loterie, tout n'est pas déterminé non plus évidemment...

Cela me fait penser qu'un jour une personne (très aimable personne d'ailleurs) m'a dit ici, sur le blog, que souvent ce que je disais était orienté, comme s'il agissait d'une incohérence dans mon propos qu'il aurait été utile de relever. Comme si j'avais critiqué un peu gratuitement et de manière illégitime les privilèges et les gens privilégiés... Cela m'avait un peu choqué et laissé comme un sentiment d'injustice... Par ailleurs, on voit beaucoup plus rarement ceux qui jouissent de privilèges, s'en plaindre, ou y renoncer, que le contraire ;-)

Ce n'est pas tellement aux privilèges que je m'en prenais, ce n'est pas cela qui me fâchait, mais plutôt le fait, considérant que la vie étant pour une bonne part, une sorte de loterie, que beaucoup n'en aient pas pleinement conscience ou refusent de le considérer, préférant se croire supérieurs, comme appartenant à une sorte de supériorité naturelle, plutôt que de se rendre compte qu'en fait ils ont été tout simplement privilégiés, ce qui est plus sain et honnête... Évidemment l'ego en prend un coup. Mais un peu d'humilité ça fait du bien aussi. Dans mon pays encore beaucoup de privilièges sont affaire de famille, de milieu, auquel il est difficille d'acquéder, tout cela est bien gardé, si l'on est pas bien né, sauf à perdre son âme et faire trop de concessions. Un pays terriblemment rétrograde avec des gens dont on se demande parfois s'ils pensent, et à la fois un pays de progrès social, c'est réellement étrange.

Personnellement, avoir un moment été traité en inférieur par des imbéciles bien nés, dont je me demande encore ce qu'ils avaient de mieux que moi, qui croyaient tout mieux savoir à propos de tout, et qui exerçaient un pouvoir (que je ressentais comme injuste) sur moi, m'était insupportable. Voilà pourquoi j'avais besoin de l'exprimer ici et en quoi c'était "orienté"... Vous voyez, mes propos sont encore un peu agressifs, je ne suis pas en paix avec ça...

Mais je me suis écarté de ce que je disais au départ, pardon !


Pour revenir au sujet, on en construit un deuxième, de centre fermé, juste à coté...


DSC00360_DxO.jpg




Et, dans les champs voisins, des épouvantails d'un genre nouveau, je n'avais jamais vu. Ca n'a pas l'air de marcher, il y avait beaucoup d'oiseaux !




DSC00316.jpg
DSC00305_DxO.jpg
DSC00313_DxO.jpg



Bien je n'ai pas acheté cet appareil pour faire mon petit reporter ! Quand je commencerai à avoir une production à mon goût, j'en ferai certainement un blog photo ou un site... Ce jour-là j'en étais au stade des essais et de l'apprentissage, un vrai plaisir.



23/07/2010

Distraction de malade

 

_DSC0784.jpg

Alors voilà : j'avais une passion dévorante, la photo, je passais beaucoup de temps à ça. On fait ce qu'on peut, mais je crois que ça me réussissait mieux que le reste. J'aurais amèrement regretté de ne pas pouvoir m'y remettre, faute de temps et autre. J'ai enfin pu m'offrir un appareil numérique plus ou moins comme je voulais, grâce auquel je retrouve le plaisir et la passion que j'avais, qui me manquait.

Il faut que je vous explique : aimant particulièrement la photo de nuit ou en pose longue, il me fallait évidemment une commande à fil pour déclencher l'appareil sans y toucher, c'est un minimum. Or, on arrête pas l'progrès : j'ai trouvé un modèle qui non seulement permet de programmer de très longues poses, mais fait (entre autres) intervalomètre, c'est à dire qu'on peut déclencher automatiquement l'appareil toutes les sec., min., heures, comme on veut même toutes les 99 h 59 min 59 sec ça ne s'invente pas. Ce n'est pas vraiment nouveau mais avant ça coutait cher.

Donc je me suis dis, tant qu'à faire, pourquoi pas, je trouverai certainement des applications créatives à ça, c'est intéressant.

Oui, mais : je n'ai pas trouvé mieux que de placer l'appareil à ma fenêtre, le laissant déclencher tous les 1/4 d'heures pendant 24 h, pour voir. Et pour aller au bout de mon idée lumineuse, j'en ai fait un blog, qui doit être parmi les plus inutiles qui soient. C'est mon côté futile certainement, le ridicule et le n'importe quoi ne me font pas peur, je ne suis plus à ça de près ^^ Le pire c'est qu'il y en aurait peut-être pour trouver le concept intéressant, se prêtant à de fumeuses théories... mais je n'en suis pas sur du tout, mon but d'ailleurs, je l'ignore, mais il n'est pas de mystifier les autres, à priori.

C'est ici : http://24-96x15.blogspot.com/

Les plus passionnés et perspicaces d'entre vous pourront même deviner là où j'habite, de quelle ligne de tram il s'agit, s'ils étaient à l'heure et même vérifier, éphémérides de ce jour à l'appui si les heures de lever/coucher du soleil correspondent pour voir si je n'ai pas triché  !!!

Le pire est que j'ai fini par trouver ça intéressant, d'un coté de voir les gens et puis d'imaginer plein de choses. Comme je le fais parfois, je dois le dire, quand je m'ennuie. Ca ne vous arrive jamais de regarder par la fenêtre ? C'est étonnant comme des images à priori banales font jouer l'imagination. La mienne en tout cas. Et puis j'ai même fini par trouver une sorte de beauté dans la répétition de ces images. Pas parce que c'est moi qui les ai faites ! En plus je n'ai pas fait grand chose...

Peut-être est-ce moi en fait qui ait l'habitude de contempler des choses banales, d'y avoir un certain plaisir, de finir par les trouver belles et intéressantes ? Cela fait travailler mon imagination. Comme par exemple lorsque qu'on comtemple des motifs répétitifs d'un vieux papier peint sur un mur, une planche de bois ou que sais-je ? Ou quand on croit reconnaitre des formes déjà vues en contemplant les nuages. Comme le plaisir que j'ai à prendre le tram, le train et regarder par la fenêtre, pas besoin de paysages grandioses, même les choses les plus simples me procurent du plaisir...



"Il ne s'est rien passé"... peut-être que cela correspont à ma vie pour l'instant, le vide, la solitude, si vous saviez... Un peu ça fait du bien, mais je n'ai pas non plus envie de devenir définitivement associal voire misanthrope. Déjà que ce n'était pas ça. On ne m'aide pas non plus. Le vide : un peu comme ce blog aussi : probablement cela n'intéresse plus grand-monde, je ne fais rien pour non plus, je n'en éprouverais plus le besoin d'ailleurs. En plus je ne me sens plus libre de m'y exprimer, cela me donne le sentiment d'une manipulation de ma part, mais que je n'ai vraiment pas désirée.

Personne n'est venu regretter mon absence ici ni s'en inquiéter... Ici c'est comme dans la vraie vie, probablement.


 

13:14 Écrit par Francis dans BESOIN DE M'EXPRIMER | Lien permanent | Commentaires (10) |

16/07/2010

Ben alors

Là je suis déçu : je n'étais plus très actif ici, j'avais envie d'y revenir, mais vraiment c'est dissuasif !!!


Tout a changé, et pas seulement les couleurs, je voulais dire que je n'en suis pas responsable !

Le pire c'est que même les articles qui étaient dans les brouillons, c'està dire qui n'étaient pas publiés, avec des fautes, à l'état d'ébauche, que j'avais laissé tomber, dont j'avais honte ou que sais-je... sont à présent visibles !!!!


On va se dire que l'informatique est un métier ingrat et difficile...

J'espère quand même que mon blog pourra retrouver son aspect d'origine, parce qu'un doute m'envahit.

Rassurez-moi !


11:58 Écrit par Francis | Lien permanent | Commentaires (3) |