21/02/2010

The Irrepressibles

http://www.myspace.com/theirrepressibles

 

Quelle belle musique... j'adore ça, cela rappelle un peu les films de Peter Greenaway et aussi Paul Roland voire certains morceaux de Roxy Music, And Also The Trees ou d'autres musiciens un peu "baroques"



Qui se rappelle de Paul Roland ?

21:32 Écrit par Francis dans MUSIQUE | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : paul roland, the irrepressibles, in this shirt |

14/02/2010

La musique, un langage de sourds ?

 

On dit souvent, à juste titre, que la musique est un langage universel qui peut rassembler, au-delà des frontières ou des classes.

N'empêche que je suis parfois bien étonné de voir à quel point il y en a qui sont fermés à certains rythmes, sonorités ou sensations musicales. Comme si l'on s'adressait à eux avec un langage particulier, mais qu'ils n'y entendent rien du tout. J'ai même pu constater que ce n'est pas une question d'éducation ou de milieu, et j'ai vu cela aussi bien chez des gens plutôt intellectuels que chez d'autres ne s'intéressant pas à la musique ou "la culture" en général.

En soit cela ne dérange pas, mais là où ça commence à m'énerver, c'est quand cela concerne des musiques que j'aime particulièrement, et que, parce qu'on n'y entend rien, l'on se moque. Le pire c'est quand c'est fait avec du second degré, de l'ironie, des attitudes ou des sous-entendus qui tendraient à vous montrer que ce que vous écoutez est idiot, alors qu'en fait on n'y entend RIEN, comme si le cerveau ou les oreilles contenaient une sorte de filtre. Avec des intellectuels c'est parfois encore pire, parce qu'en plus on veut vous montrer que, malgré tout, on vous tolère, qu'on est ouvert, parce qu'on a une très bonne opinion de soi-même, qu'on vous tolère même si vous êtes à leurs yeux un inférieur (lol)

Personnellement j'ai constaté cela en particulier avec le rap, le funk, le jazz ou certains styles de musique electro. C'est triste ! D'autant plus triste que ceux qui n'entendent rien aux musiques que je viens de citer ne comprennent pas bien non plus à quel point elles sont apparentées, oublient ou ne savent pas peut-être que le jazz a d'abord été une musique de danse vivante et populaire avant de devenir une sorte de caricature de lui-même bien propre sur soi ou qu'on pourrait croire élitiste, et qu'en plus de ne rien entendre aux rythmes et sensations excitantes dont ils se privent ne comprennent pas bien non plus la dimension "spirituelle" que peuvent contenir parfois certaines musiques, qui peut toucher votre âme même si vous n'êtes pas croyant, qui vous parle et qui par exemple vous font dire que le gospel est encore bien vivant, parfois de façon inattendue, et est autre chose que cette caricature qu'on montre parfois. Et tant qu'à parler des clichés on pourrait en plus parler des thèmes véhiculés par le gangsta rap, toujours les mêmes et qui donnent une image très partielle et faussée de la culture hip-hop...

Voilà... il fallait que je pousse un cri, que je hausse la voix, que je m'élève... ÇA M'ÉNERVE !!! C'est d'autant plus énervant quand ceux qui se moquent le font en chantonnant ou en se dandinant feignant d'apprécier ce qu'ils écoutent avec cette sorte de second degré ridicule, que je trouve fatigant, propre à stresser les autres et créer des conflits... Comme s'ils y étaient forcés par quelque besoin compulsif, comme s'ils y mettaient une sorte de fierté là où je ne vois que de la misère ! Et puis on s'étonne des réactions... Paranoïa ? Quoi ? Il faudrait alors que j'écoute ce que j'aime dans mon coin pour avoir la paix, et ne pas paraitre un inférieur à ces censeurs dogmatiques et sectaires qui aimeraient presque vous imposer ce que vous devriez aimer et écouter ? Pitié...

Notez aussi que tout ce que je viens de dire peut être considéré comme parfaitement subjectif, s'agissant de musique, et qu'à priori je songe moins à cette soupe insipide que veulent nous vendre certaines radios à force de matraquage qu'à des plats plus épicés, à la personnalité plus forte et originale faute de vouloir plaire à tous...

Mais merde que ça fait du bien de le dire...

Et MERDE encore aux vilains dogmatiques sectaires coincés et au persil qu'ils ont dans les oreilles... Pas glop !

MERDE... Rhâââââ !!!!