27/09/2009

Religions

"La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification" [Simone Weil]

"Celui qui ne porte sa moralité que comme meilleur vêtement ferait mieux d'être nu" [Khalil Gibran]

"Le fanatisme n'est-ce pas cela ? La haine justifiée par l'amour."
 [Michel Verret]


Au fond, ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi, concernant les grandes religions monothéistes, le christianisme, l'islam et le judaïsme, qui considèrent que tout les hommes sont frères, ce qui est très bien, pourquoi donc une partie de ses pratiquants ont-ils l'air de considérer que cette notion de fraternité se limiterait, non pas à tout les hommes mais serait limitée à ceux qui auraient hérité de certaines pratiques, d'une tradition, ou encore serait limitée à des origines géographiques ou ethniques, même au sein d'une même religion comme les catholiques et les protestants ou les chiites et les sunnites ?

Alors que, dans leurs traditions respectives, dont les origines sont communes, tout les hommes sont frères et viennent du même père, à savoir Adam, et que donc ils auraient naturellement, le même Dieu...

Alors pourquoi, étant tous frères et ayant le même dieu, s'entredéchirent-ils et croient chacun que leur tradition est la seule vraie, qu'ils seraient eux seuls les élus de leur dieu et les autres dans l'erreur ? Pourquoi aussi avoir besoin de se penser les seuls victimes, ou de se considérer comme une élite, ce qui même parfois autoriserait à dominer et coloniser l'autre. N'est-ce pas encore une excellente raison pour ne pas mélanger politique, économie, et religion ?

Et pourquoi, aussi, prendre tellement à la lettre les textes religieux, dont on sait tout de même qu'ils ont été écrits par des témoins de leur époque, dans des langues, des dialectes anciens, qu'on ne parle plus, dont peu de gens sont capables de lire et comprendre le texte d'origine ni même d'y avoir accès... D'autant plus que c'est souvent écrit dans un style poétique ou imagé... N'est-ce pas alors le sens qui s'en dégage qui est important plus que la lettre ? Et n'est-ce pas aussi susceptible d'interprétations diverses ? Qui peut prétendre avoir la bonne sans se tromper ?

Les églises, et les gens, n'insistent-ils pas plus sur la forme de la religion que sur sa substance ? De quoi a-t-on besoin ?


J'ai le sentiment d'exprimer des pensées naïves, que c'est plus compliqué que cela, et tout à la fois d'enfoncer des portes ouvertes...

Mais qu'est-ce que vous en pensez, vous ?

Commentaires

Votre blog est particulièrement intéressant et... ...incite à la réflexion.
Perso, je suis une libre penseuse "fabrication maison"; je respecte la recherche spirituelle et les croyances. Cependant, je me pose pas mal de questions sur le fonctionnement , ici bas, des structures religieuses...

Écrit par : Aline Amball | 27/09/2009

Répondre à ce commentaire

Ho ho, Des flatteries, encore, encore !!!
Merci, le vôtre de blog est beaucoup plus amusant...
J'aime beaucoup les gens qui se posent des questions et pensent librement, merci

Écrit par : Francis | 27/09/2009

Répondre à ce commentaire

BONJOURRRRRRRR Francis je l'ai déjà peut-être dit mais je suis profondément athée et la religion doit pour moi rester au sein de la chaumière et je n'admets pas que l'état paye pour une quelconque institution comme chez nous l'école catholique par exemple...état et église peu importe n'ont rien à faire ensemble et on pense directement au problème actuel à savoir le voile, je suis tout à fait contre dans n'importe quelle institution publique..la notion de LIBERTE est une vaste blague !! mais je sais qu'il y a beaucoup de provocation aussi de la part de certaines jeunes filles (normal quand on est ado) mais la fermeté doit être de rigueur et je salue les flamands de l'avoir interdit..
donc pour en revenir perso je ne me pose aucune question existentielle je suis faite d'un agglomérat d'atomes tout simplement et quand je serais morte ben je serais morte tout simplement
je constate que " la religion" a toujours été et est toujours une grande source de conflit et je pense que le monde SANS se porterait beaucoup mieux mais bon je sais aussi qu'il peut s'agir de prétexte mais quand on voit l'attitude des religions à propos des femmes !!! autrefois il en fut de même et y a pas si longtemps, chez nous, nous nous en sommes plus ou moins débarrassés ce n'est pas pour que ça revienne
maintenant libre à chacun de croire ou pas tant que ça n'influe pas sur la société dans son ensemble et là on est mal barré
et tu le dis très bien tous ces textes anciens peuvent être interprétés de mille et une manière tout est question de contexte
Merci pour ton com sympa
bisous

Écrit par : nays | 29/09/2009

Répondre à ce commentaire

Nays, Nays, je pense comprendre ce que tu veux dire, mais je ne suis pas trop d'accord non plus, en tout cas pas avec tout... Mais je pense qu'il me faudrait trois pages pour tenter d'expliquer ça, et je n'ai vraiment pas envie...
De toute façon on n'empêchera jamais la religion et je suis convaincu qu'à vouloir imposer trop de choses à une partie de la population qui aurait déjà de justes raisons de se sentir opprimée à quelque choses de maladroit et peut nourrir, justement ce que l'on cherche à "combattre" Je pense qu'il faut apporter des solutions nuancées, pragmatiques, sortir des grandes théories un peu angéliques qui n'apportent pas de solution. S'il faut lutter contre l'intégrisme religieux, le radicalisme dangereux, le prosélytisme dans les institutions publiques, il faut aussi encourager le dialogue et la bonne compréhension de l'autre, entre les différentes communautés, encourager plus de mixité...
Tu devrais plutôt dire l'attitude des "hommes" à propos des femmes, plutôt que "religions"... Pourquoi parfois les hommes sont-ils si lâches ? Pourquoi ont-ils peur des femmes ? De toute façon je crois que la solution viendra des concernées elles-mêmes entre autre...

Écrit par : Francis | 29/09/2009

Répondre à ce commentaire

Concernant les textes bibliques... ... j'étais allée en retraite dans un couvent ...
Face à face avec la vie des nonnes, recherche personnel sur mes croyances profondes, envie de comprendre davantage le christianisme .... plusieurs motivations qui ont fait que.

J'ai beaucoup discuté avec une nonne qui m'a appris à "interpréter" la Bible ... tout comme tu le dis, elle n'est pas à prendre au pied de la lettre. Chaque phrase de la Bible est à interpréter, est imagée ...

Nous savons tous qu'il est inconcevable de créer une femme sur base d'une côte d'un homme .... on entend par là que la femme fait partie intégrante de la vie de l'homme, qu'ils se complètent .... et on peut même aller jusqu'à interpréter cela dans le sens qu'on se complète tous et que nous sommes tout en interactions dans la vie que nous menons ....

Bien complexe le sujet de la religon ...

Écrit par : Sarah | 30/09/2009

Répondre à ce commentaire

surprenant ce blog qui possède plein d'éléments qui m'intéressent

la religion , qui veut oser en parler
le sujet en est devenu tabou
tant il a été galvaudé

pour ma part dès que je souhaite chasser le sujet de ma vie il revient au galop , le truc est vivant en moi ...
mais qu'en faire ?

j'ai étrangement retrouvé des bases solides en egypte ancienne

ces observateurs attentifs du quotidien semblent avoir réussi à prendre contact avec des forces intemporelles

les belles photos de vos arbres disent cela aussi
les arbres sont de vrais amis pour moi
et certaines de leurs racines sont dans les étoiles , non ?

la vie des étoiles , voila un sujet passionnant aussi
comprendre la vie et la mort des étoiles
ce recyclage permanent qui ensemence la vie , l' embellit

la musique , parfois aussi
comme cette semaine où j'ai été bouleversée par une émission TV consacrée , sur ARTE à Jeffrey Tate , un compositeur hors norme , qui termine ses opéras comme des couchers de soleil !
et je l'ai vu et entendu ! et c'était vraiment ça

la " mort" envisagée comme un coucher de soleil , c'est brillant

j'aimerais moi aussi avoir un blog , mais je ne suis pas assez forte en informatique , lire le votre c'est déjà bien

Écrit par : nout | 10/10/2009

Répondre à ce commentaire

loin de moi l'idée d'imposer quoi que soit de quel droit et puis je n'en ai en plus aucune envie !! mais la religion me dépasse !!! le dialogue bien sûr, jre ne suis pas repliée sur moi même bien au contraire
l'attitude des hommes me consterne...pas tous ouf ..

Écrit par : nays | 14/10/2009

Répondre à ce commentaire

Religions, ennemies de Dieu? Au-dessus de toutes religions, il y a Dieu. Est-ce à l'homme de créer Dieu? doit-on le façonner à notre convenance? Et Lui, utilise-t-Il un moyen de communication avec nous? Il fût un temps où l'Eglise brûlait sur le bûcher celui qui possèdait une bible en langue vernaculaire. Maintenant, on décourage par tous les moyens de la lire. Mais que cache-t-elle? Pourquoi fait-elle peur aux religieux eux-mêmes qui sont ses premiers détracteurs?

Écrit par : N'zo | 17/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.