05/04/2009

T'es normal(e) toi ?

 

pigchildren1-thumb

Oui, ça va, et vous ?


"L'insensé reconnaissant sa folie est en vérité, sage. Mais l'insensé qui se croit sage est vraiment fou." (Bouddha)

"Quand le sage parle, le fou se tait. Quand le fou parle, le sage écoute." (Loïc Noyelle)


Vous vous situez où par rapport à cela, vous ? Et moi ? Vous n'en connaissez pas, de ces gens qui se méprisent eux-mêmes pour correspondre à la vision délirante de ce qui serait normal à leur yeux ? Ce ne serait pas, plutôt, un enfermement, un conformisme aliénant ? Au mépris de sa propre liberté ? Vous savez, de ceux qui semblent effrayés, ou pour le moins mal à l'aise d'être toujours entourés de gens si étranges ? Avez-vous remarqué vous aussi que ce sont souvent les plus fous qui croient être particulièrement entourés de fous ? Si je me fais bien comprendre ? Et qui ont le rire bête et méchant, parfois ?

Ne croyez-vous pas que face à ce conformisme qui n'a pas de sens l'on ait parfois l'envie d'une profonde révolte ? De justement se laisser aller à sa folie douce et inoffensive ou plutôt à se laisser aller à ce qu'on est vraiment plutôt que s'enfermer à vouloir correspondre à ce qu'on imaginerait qu'une majorité considérerait comme normal ? A cette normalité fantasmée effrayante ? Cela demande une sorte de courage ? Mais quelle sorte de satisfaction cela apporte-t-il de se penser "normal" ? Peut-être s'imagine-t-on alors que l'on ne sera pas rejeté ? Mieux aimé ?  Pour passer inaperçu ? Pourquoi faire ? Combien sont-ils à se cacher d'eux-mêmes, à croire que les autres n'acceptent pas qui ils sont vraiment ? Ce ne sont pas ceux-là même qui n'acceptent pas les autres jusqu'à en être paralysés ? Mais, souvent, ils vous "tolèrent"...

N'est-ce pas aussi cette révolte en profondeur, intérieure, qui pousse les artistes et les poètes aux pires excentricités ? Personnellement quand j'étais adolescent, et plus tard aussi, j'étais passionné par des auteurs comme Lautréamont, Henri Michaux, Jean-Pierre Duprey, René Daumal, mais aussi Marie Noël... Je m'y retrouvais ! Encore toujours d'ailleurs, j'adore ça. Je pense que cela convient particulièrement aux imaginatifs, il y a une sorte de nécessité, de besoin, d'hygiène...

Je ne veux pas parler ici d'un anticonformisme gratuit dénué de sens. J'aimerais pouvoir mieux préciser ce que je veux dire., mais je ne suis pas convaincu d'être clair, désolé. En fait je vous livre mes pensées comme elles viennent... On est parfois confronté à ce conformisme aveugle, au mépris des  libertés, qui vous donne envie d'être plus fou encore, juste comme ça, comme une révolution intérieure, elle, et infiniment plus inoffensive...

 

Pour ceux qui se demandaient : -Mais qui sont les joyeux boutes-en-train de la photo d'en haut ?

-"The Virgin Prunes", au début des années 80 !

Commentaires

Et bien ça sent la philo là-dedans! Mais je suis totallement d'accord avec toi! A part peut-être sur certains points...Je pense que souvent en effet, les gens ne montrent pas ce qu'ils sont vraiment pour avoir de meilleures relatons sociales. Mais au fond, à quoi cela les mènent-ils?
Sympa la vidéo aussi! J'aime bien cette atmosphère un peu sombre et étrange qui se rattache aux années 80!

Écrit par : mad | 05/04/2009

Répondre à ce commentaire

bonjour Francis j'aime la vidéo et les gens déjantés j'adore ça toujours été
ben oui faut être soi-même même même si voilà je pense à Rita maintenant...du moment qu'on emmerde personne et qu'on ne blesse je vois pas où est le problème
je vais te raconter une histoire oh rien de spécial
Je cherchais du boulot en 71 n'importe lequel on avait plus de sous, alors je me présente à un boulot " souder des sacs en plastiques " quand je pense à l'odeur !!! sans protection bien sûr
l'horaire nous convenait me convenait de 17H à 22H
mais suis partie au bout de 9 mois et le patron terriblement déçu que je parte...me dit " j'ai pourtant hésité à vous engager, vu votre tenue assez spéciale " mais je ne l'ai pas regrétté et je regrette que vous partiez "
tu vois pas la peine de se déguiser comme on a pas envie..
mais bon c'est un bête exemple mais c'est le mien
bisous et bon week-end

Écrit par : nays | 10/04/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.