14/12/2008

Terrible

 

Ne trouvez-vous pas terrible que ce soit parfois ceux qui ont connu le rejet, l'exclusion qui ont du mal à accepter les autres ?

Et que ce soit souvent ceux qui n'ont jamais connu beaucoup d'amour qui ont du mal à en donner ?

11:20 Écrit par Francis dans EN BREF | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : amour, exclusion, solitude, injustice, rejet |

Commentaires

Bonsoir Francis bisou Je suis tout à fais d'accord avec toi, et j'en connais un qui refuse à donner à l'autre comme tu le dis, c'est difficil de pouvoir à chaque fois le rassurer parce que là il faut plus qu'une rassurance mais aussi de la confiance et la connaisance profonde de la personne, être capable d'être patient.

Merci pour ton passage gentil Francis ainsi que tes doux mots bien touchant bisous et excellente fin de soirée

Ainsi bon début de semaine pour toi

Marah

Écrit par : Marah | 14/12/2008

Répondre à ce commentaire

coucou francis,

là je peux parler (lol), car je suis dans ce cas!
n'ayant pas été acceptée depuis la naissance, j'ai ressenti un rejet depuis tjs, ce qui me donne un manque de confiance terrible en moi, et envers les autres! Je doute de tout et de tout le monde. Du fait que j'ai tjs été seule, dans mon coin, puisque mise à l'écart, j'ai du mal aujourd'hui d'accepter CES gens, de leur sourire tout simplement.

Pour ce qui est de l'amour, là aussi j'en ai tjs bcp souffert, puisque j'étais mise à l'écart, mais ça ne m'empêche surement pas aujourd'hui, de savoir le dire et le ressentir pour mon homme et ma fille.

@ bientôt...

Écrit par : v@llou | 15/12/2008

Répondre à ce commentaire

il y a les 2! par exemple, je connais une personne, il s'agit d'un homme qui, bien que fils unique, n'a pas eu l'amour de ses parents, il a reçu une excellente éducation mais en institutions diverses. quand à son tour il a été père, il n'a pas su donner à ses enfants l'amour qu'il avait pourtant souffert de ne pas avoir reçu. par contre un autre, qui lui a galéré, dont les parents se sont désintéressés, qui de milieu modeste a dû aller bosser trés jeune, qui s'est débrouillé vraiment tout seul, donne de l'amour à tous, il aide même ses parents qui pourtant étaient limite maltraitants, il leur amène ses 2 enfants et fait en sorte de leur donner d'eux une image posititve...
les 2 se rejoignent je crois: la personne qui a vécu rejetée, exclue, mal aimée, a du mal à s'adapter à un autre mode de vie d'où son rejet des autres, son manque d'amour.
heureusement l'inverse peut se produire: la personne ambitionne de donner tout l'amour qu'on lui a refusé, toute l'aide qu'on ne lui a pas apportée...
comme tu l'as peut être remarqué je ne me prends jamais en exemple, je déteste parler de moi:). il faudra que tu me dises un jour ce que tu en penses mais je préfère avoir une vue globale des situations, voir des exemples autour de moi, plutôt que les ramener à ma petite personne qui somme toute n'a aucun véritable intérêt!
bonne soirée francis, à bientôt!

Écrit par : mimi | 15/12/2008

Répondre à ce commentaire

c'est normal quand on n'a pas le mode d'emploi.
Quant aux exemples de Mimi, je pense que la seconde personne a reçu de quelqu'un un minimum d'amour.. peut etre pas de ses parents, encore que la maltraitance n'est pas synonyme de non-amour. La maltraitance serait plutôt beaucoup de maladresse, et tant de désespoir.
Les enfants qui ne reçoivent ni tendresse, ni amour, ni contact charnel deviennent des enfants "passoire"... rien ne les touche, ils ne ressentent plus rien. Leur chance de "mal tourner" est énorme à moins qu'ils n'aient la chance de rencontrer sur leur chemin quelqu'un qui va les regarder, jusqu'à l'intérieur.

Écrit par : Loren | 16/12/2008

Répondre à ce commentaire

bonjour Francis j'ai eu une enfance très heureuse...... ado pas pareil mais ça une autre histoire...quel ado n'est pas emmerdant ??? alors je donne ce que je peux, je pense avoir élevé " en partie " ( je n'étais pas seule) un enfant qui n'était pas le mien avec de l'affection que j'ai d'ailleurs toujours

Écrit par : nays | 17/12/2008

Répondre à ce commentaire

hello Francis! un petit signe parce que je ne pourrai pas repasser avant noël alors je te souhaite une fête pleine de joie et de partage, que soit en famille et/ou entre amis, ou même seul, mais heureux et çà il ne faut pas chercher trés loin qu'au fond de soi je crois:)!
gros bisous et à trés bientôt!

http://libres2.skynetblogs.be

Écrit par : mimi | 20/12/2008

Répondre à ce commentaire

je passe te souhaiter un très Joyeux Noël
plein de bizzz
@ bientôt

Écrit par : v@llou | 22/12/2008

Répondre à ce commentaire

*oo* Juste....

Joyeux Noël Francis !

Bisous :-)

Écrit par : Loo | 24/12/2008

Répondre à ce commentaire

Bon réveillon aussi Francis et un gros gros bisous à toute la famille

Écrit par : nays | 24/12/2008

Répondre à ce commentaire

allez allez... qu'ils disent en Corse, comme A i o (écrit Ajo) en Sardaigne.. Allez, au revoir... Allez, Joyeux Noel et sans doute Joyeux Noel alors..je n'ai jamais passé Noel en Corse (bouuuuuuu), Nouvel An si ! Joyeux Noel Bruxelles ma belle !

Écrit par : Loren | 26/12/2008

Répondre à ce commentaire

C'est bien vrai ce que tu dis. Autre chose, chez Loo, tu manies l'art des jeux de mots comme un dieu. Chapeau.

Écrit par : crayat | 26/12/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Francis,
Je découvre votre site via le forum de Julos Beaucarne.
« Oui, c’est terrible souvent les personnes qui ont souffert de rejet et qui n’ont pas reçu d’amour dans leurs enfances et autres bien qu’ils soient demandeurs sont souvent pas aptes à recevoir et donner de l’amour. Ce n’est pas l’envie qui fait défaut, mais peut-être un manque d’estime de soi-même provoqué par cette amputation de l’amour ?
Votre blog est très intéressant.
Amicalement,
Murielle dt

Écrit par : murielle | 26/12/2008

Répondre à ce commentaire

Cela s'explique facilement :il est difficile de donner ce que l'on a pas reçu.

Écrit par : marieke | 09/01/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.