08/09/2008

Politesse

Tout d'abord : merci, honorables visiteurs pour tous ces messages fort intéressants. Vous voyez, je fais un effort !

Je repensais à cette question que je me posais ici concernant la politesse et je me disais qu'au fond elle est un outil et que tout dépend évidemment de ce qu'on en fait, de l'intention qu'on y met.

Je constate autour de moi qu'il y a des gens chez qui la politesse est une marque de respect et de considération de l'autre, il me semble qu'en général on le sent, que cela n'a rien à voir avec l'amabilité intéressée d'un  vendeur ou d'un représentant de commerce.

Il y en a d'autres chez qui les manières sont terriblement narcissiques et démonstratives, qui ont l'air vouloir vous dire : regardez comme moi je suis bien éduqué, qui semblent continuellement se plaire à penser qu'on admire chez eux toutes ces belles qualités, qui sont toujours en démonstration, comme s'ils se regardaient dans un mirroir, et qui semblent avoir plus d'amour pour eux-même que pour les autres. Mais n'avons-nous pas tous un peu de cela ? Peut-être alors que l'important est de le savoir, car chez certains il semble que cela frise le délire.

J'en vois d'autres qui croient carrément vous faire la leçon et vous montrer comment il faudrait être à leur yeux pour bien vivre en société, il y a parfois des manières de dire "bonjour" ou "merci" qui rabaissent, un peu à la manière de celui qui a toujours eu la chance d'être bien habillé, d'en avoir les moyens, qui jauge celui qui n'a pas cette chance, qui ramène tout au superficiel et ne voit même pas toujours l'exlusion qu'il provoque.

Ou il y a même une manière de dire "merci !" dans certaines circonstances qui est moralisatrice ou autoritaire.

Enfin, peut-être que mon bavardage est bien inutile, que j'enfonce des portes ouvertes...

On est bien d'accord, il y a des mots et des façons d'être qui facilitent la vie en société, qui font que tout le monde puisse s'y sentir bien, le tout est de bien les utiliser, de l'intention, du respect qu'on y met, pour accueillir et  non pour rabaisser l'autre, tout est dans la manière... Encore que certains sont susceptibles, ont des tendances à l'interprétation, à se froisser pour des riens. Ce que nous sommes compliqués nous les humains !

Et maintenant je ne suis même pas sûr de m'être bien exprimé, ce que vous venez de lire, hé bien je ne suis pas certain que c'est cela que je voulais dire exactement ... Enfin... Disons que ça s'en approche !

Commentaires

j'ai beaucoup de plaisir à venir ici! on vient y discuter, on se pose des questions et çà c'est intéressant! je ne dirai rien d'autre sur la politesse qui ne l'ait déjà été. je crois que là on parle plus de respect de l'Autre. car quelqu'un d'Humain (eh oui, en majuscule!) pose un regard d'égal à égal sur la personne qu'il a en face, il ne voit pas son compte en banque ou le fait qu'il est né dans une famille de nantis. il voit un Etre fait comme lui, avec un coeur et des sentiments, comme lui. si tu veux être respecté, respecte-toi toi-même: alors si tu toises, traites les autres de haut en ignorant le fait qu'il est comme toi, fait comme toi, tu ne te respectes pas. et si ces quelques règles étaient toujours posées il n'y aurait pas de problêmes de communication entre les hommes, on serait soi et peu importe la manière de parler, de se lever pour saluer la dame qui s'en va:-o), chacun comprendrait qu'on ne nait pas en ayant la science infuse en tout, les petites fautes seraient mises sur le compte de l'inexpérience et voilà tout. on verrait plutôt les qualités de coeur et de courage des uns et des autres et çà, çà vaut bien plus que toutes les bonnes manières du monde! sans doute une utopie mais on peut rêver non?
bonne soirée Francis, à bientôt!

Écrit par : mimi | 09/09/2008

Répondre à ce commentaire

*oo* La vraie politesse, avant tout une affaire de respect, non ?
Il y a celle de l'âme, la seule essentielle, on l'a ou on ne l'a pas,
ça ne s'apprend pas comme les bonnes manières,
bonnes manières un minimum indispensables pour vivre en société,
elles incitent les autres, en général, à répondre sur le même ton.
Et puis, il y a les courbettes qui ne sont rien d'autre que de l'hypocrisie.
Mais l'hypocrisie, est-ce que ce n'est pas justement le fondement de la société ?

Je te fais mes petites courbettes ;-)) Belle nuit et journée,
bisous Francis :-)

Écrit par : Loo | 10/09/2008

Répondre à ce commentaire

oui les mots de politesse sont importants
merci s,'il vous plaît, bonjour , je vous cède ma place(en bus)et encore bien d'autres.. le respect tout simplement
bizz

Écrit par : anne | 11/09/2008

Répondre à ce commentaire

bonjour francis et si la politesse c'était aussi avant tout être soi-même et pas faire semblant d'être poli, d'ailleurs ça sonne faux donc j'opte pour le naturel...et tant pis si ça plait à certains pas grave...
bon week-end
biss

Écrit par : nays | 12/09/2008

Répondre à ce commentaire

bjr francis ça faisait un petit bout de temps que je n'étais plus venue faire le tour des blogs... :-s
Je comprends bien ce que tu veux dire. Il faut tjs tout faire "plaisir" aux autres dans notre manière de leur parler, afin de ne pas les "offencer", mais eux par contre, peuvent nous prendre de haut... ;-) Enfin je me comprends! C'est une sorte de manque de respect, un certain manque de "savoir vivre" en société. Imposer ses manières, s'imposer tout simplement.
Bon dimanche, à bientôt

Écrit par : v@llou | 14/09/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir monsieur Francis; à ce sujet, n'oublions pas la reine de la politesse, Nadine de Rotschild, qui apprend les bonnes manières à des jeunes filles traumatisées d'avoir été mises entres ses mains par leurs parents; avec une mise en pli et un sourire impeccables elle vous expliquera que si vous vous embrassez en lieu et place d'un baise-main et que si vous manger le dessert avec la cuiller à café, aïe, aïe, ces jeunes filles ne trouveront pas le prince charmant plein de pouvoir et de fric promis par leur condition

Écrit par : youri | 22/09/2008

Répondre à ce commentaire

à propos de ce que dit Youri! ne pas confondre politesse et bonnes manières? on peut être poli et n'avoir pas appris les bonnes manières mais s'en sortir trés bien avec sa propre courtoisie, son respect de l'autre et inversement, qulqu'un qui sera rentré dans le moule des bonnes manières peut se révéler être un sagouin. je ne crois pas que ce soit le propos là, ce qu'enseigne la mère de rotschild.

Écrit par : mimi | 24/09/2008

Répondre à ce commentaire

réussi merci pour la visite de ton blog il est très réussi
bonne soirée

Écrit par : isabelle | 21/10/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.