22/08/2008

Grande solitude

Il existe un genre de misère avec laquelle vraiment j'ai du mal, qui montre je crois un manque de connaissance de soi et des autres, un manque de lucidité : elle consiste chez certaines personnes à toujours prendre les autres pour des imbéciles, à les rabaisser, souvent de bonne foi, s’en rendant à peine compte… car ils se pensent secrètement supérieurs, ou ne le pensent pas mais agissent comme tel dans leur inconscience, et dés lors tout dans leurs attitudes va dans ce sens, ce qui les rends insupportables ! Certains pratiquent continuellement l’ironie et le sous-entendu, se plaisant à penser que l’interlocuteur n’y voit rien, parce qu’il ne dit rien, et prennent ça pour une sorte de supériorité, ils ont l’air alors de se dire « hi, ne vois-tu pas comme je t’ai pris pour un con, comme je me suis bien payé ta tête… » Quelle misère, vraiment, et une grande solitude je crois, peut-être même une incompréhension du monde, ou un refus, ou encore une façon de se défendre ? Contre quoi ? Ce genre de personne participe souvent à l’exclusion et a tendance à créer des castes. Ils ont quelque chose de sauvage et d’inconscient. Si on a l’audace de leur reprocher leur travers (parce qu’on en a souffert) bien souvent ils vous récitent le même discours politiquement correct hypocrite que tout le monde répète, où l’on ne choque aucune minorité etc, ils vous feraient presque la morale. Comment dialoguer, dire ce qu’on pense dans ces conditions ?

C’est en tout cas comme cela avec certains que j’ai rencontrés.

Je crois que si j’ai eu beaucoup de mal avec cela, c’est qu’il y a quelqu’un comme ça qui m’est proche, que j’aimerais voir plus souvent, que j’ai espéré voir changer, dans ses attitudes (car ses discours, eux, sont différents).  Croit-il cacher sa misère de la sorte ? N’avons-nous pas chacun la nôtre ? Mais si on la montre trop, nous respecte-t-on, la société étant telle qu’elle est ? Pourquoi certains n’aiment-ils pas voir chez les autres une misère qu’ils ont en eux ? Se complaisent-ils à croire qu’on ne le voit pas ? Comme ceux qui considèrent les autres comme des parasites ou des dégénérés, est-ce vraiment une force, ça ? Se croient-ils des hommes comme cela ???

Si ce que j'écris ici est un peu lourd, voire casse-tête, veuillez m'en excuser ! Mais, après tout, rien ne vous a obligé à me lire ;  il y a des choses plus fraîches et légères ailleurs, je n'ai rien contre...



"On est jamais excusable d'être méchant, mais il y a quelque mérite à savoir qu'on l'est ; et le plus irréprochable des vices est de faire le mal par bêtise."

Charles Baudelaire


"Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur"

François de la Rochefoucault



Commentaires

bonsoir francis ton choix de citations dit bien tout...je hais la méchanceté
bon week-end
bisous

Écrit par : nays | 23/08/2008

Répondre à ce commentaire

Coucou Francis, j'ai lu vite fait....
J'ai une soeur qui ouvertement se permet de dire tout ce qu'elle pense...pas de la franchise, dans son cas, : de la méchanceté je dirai, puisqu'elle est la plus belle, la mieux faite sur le plan physique, la plus intelligente, la meilleure cuisinière., épouse( mais pas d'enfants!!!! bizarre!) .......bref :
UNE FEMME PARFAITE SANS AUCUN DEFAUT.... (d'après elle)
Je ne savais pas qu'il pouvait exister une seule personne sans défaut...(femme ou homme bien entendu) et dire qu'elle était tout près de moi depuis des années...!!
LOL.!
Et pourtant pas envie de rire, de pleurer, parfois oui, puisqu'elle me rabaisse à chacune de nos rencontres, très rares certes(heureusement) et on devine pourquoi, je n'aime pas la recevoir, ni lui rendre visite....
Elle a de moins en moins d'ami(e)s et ce sont toujours les autres qui ont un problème.....
Allez, je n'ai pas trop envie de m'étendre sur ce sujet!
Biz et bonne semaine.

Écrit par : Muriel | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Muriel pourquoi trouves tu bizarre qu'une femme n'ait pas d'enfants !!!! n'y a t'il pas des femmes qui ont le droit de faire ce choix.....
excusez l'intrusion

Écrit par : nays | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

nays Jamais je n'ai critiqué les femmes qui n'ont pas d'enfants.....jeune je n'en voulais pas et si mon mari n'avait pas forcé la main je ne sais pas si j'en aurais aujourd'hui, mais je me croyais incapable d'en élever! (c'est pour cette raison que j'ai été mère à 30ans!)

Aujourd'hui ce sont mes rayons de soleil, ma vie mes vitamines, ma force de vivre.
Je n'ai rien contre....je parlais du cas de ma soeur uniquement, chacun est libre de faire ce qu'il veut, mais quelqu'un comme ma soeur qui se dit si parfaite et qui sait tout sur tout et qui peut en avoir mais n'en veux pas parce qu'elle ne veut pas être déformée, parce qu'elle ne comprend pas que les enfants jouents au pistolet, aux soldats, les petites filles à la poupée, que les enfants aime manger avec les doigts, le ketchup, les frittes.....le chocolat, les chocorem.......
Pour ma soeur, il faire comme ceci et pas comme celà, être tiré en quatre épingles, manger bio, toujours des aliments de qualité, savoir parler anglais couramment..............et cerise sur le gâteau si le couple ne gagne pas au moins 3500 euros pas moi (aujourd'hui) c'est indécent de concevoir des enfants car on ne peut pas les élever correctement........Ma soeur dit tout celà , ce n'est pas moi.....sinon je n'en aurais jamais eu ayant toujours gagné que le S.M.IC.
Mais je leur ai apporté tout l'amour que j'avais et que j'ai en moi, je fais de mon mieux pour être une bonne mère, sachant que la mère parfaite n'existe pas.

Écrit par : Muriel | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

muriel ah francis va finir par la trouver mauvaise le dialogue sur son blog (je ris) je ne suis pas rapide à prendre la mouche donc pour moi pas de problèmes, je posais juste la question, quand je travaillais au bureau une dame du meme bureau disait ' les femmes qui n'ont pas d'enfants, ne sont pas des vrais femmes " alors tu vois ça m'énerve, c'est un choix que j'ai fait mon mari avait déjà un fils que j'ai en partie éleveé....et n'aurait pas non plus voulu d'un deuxième enfant...donc comme je n'en ai jamais ressenti le besoin parfait pour nous !!! et toujours pas de regrets
allez sur ce sorry francis !!!! bonne soirée et à plus

Écrit par : nays | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

nays Francis a l'habitude et c'est un "ange"!!!!
Biz et merci!

Écrit par : Muriel | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

Muriel, Nays, Si voulez je m'en vais, comme ça vous pourrez continuer vos grandes discutions à l'aise !!! C'est amusant : j'ai l'impression que mon blog continue tout seul, plus besoin de moi !!! Vraiment ça m'amuse.
Muriel, je suis content que ce que je raconte ait trouvé un écho, je crois qu'on se comprend un peu... Les gens comme ça je me demande toujours s'ils le font exprès, s'ils en éprouvent du plaisir ou si il sont tout à fait inconscients. S'ils sont inconscient on appelle ça de la mégalomanie, ils se surestiment de façon pathologique. Comme dit Baudelaire si on ne sait pas ce qu'on fait on est mieux excusable. Ce qui est terrible c'est les gens comme ça ne voient la vie que du coté de l'utilité, comme si les sentiments n'avaient pas de sens, étaient ridicules. Imagine un monde où l'amour des autres n'existait pas : il serait mille fois pire ! Déjà qu'il n'est pas terrible, notre monde. Au moins croyons encore à l'amour et à toutes les bonnes volontés ! Cela dit sans angélisme...
Heureusement que tu mets des guillemets à ange, car tu ne me connais pas ! Je ne suis pas un ange ! Je fais ce que je peux, mais je crois que trop se considérer comme un ange peut rendre aveugle... et dangereux !!! Mais être de bonne volonté ne suffit pas non plus pour bien agir... C'est compliqué !!!

Allez, merci pour ces commentaires, vraiment ça fait plaisir !

Écrit par : Francis | 25/08/2008

Répondre à ce commentaire

tu vois moi... j'aurais bien aimé un exemple de ce que tu appelles se croire supérieur, moins général comme propos, pour se faire une idée plus juste de ta pensée et aussi essayer de comprendre le problême de la personne dont tu parles.
je crois que personne n'est supérieur à qui que ce soit, chacun a ses forces et ses faiblesses, on se complète heureusement. quelqu'un sera plus manuel, il aidera un autre qui pense bien mais est maladroit de ses mains, c'est un exemple mais qui explique bien qu'il y ait autant de corps de métiers différents: qui pourrait tout faire? qui peut se targuer de tout savoir, de tout connaître? parce que quelqu'un qui me dit çà, je pense qu'il s'emm....erait énormément dans la vie. on apprend toute sa vie et particulèrement des autres mais pour celà il faut être suffisamment ouvert aux autres, cueillir le fruit de leurs connaîssances, de leurs expériences, c'est en celà et comme celà que nous tirons les enseignements de la vie.
je reviendrai lire tes autres posts demain, il est si tard!
bises francis, j'ai toujours énormément de plaisir à venir ici, ton blog est trés intéressant.

Écrit par : mimi | 01/09/2008

Répondre à ce commentaire

Mimi, Moi je me demande toujours si je suis un manuel ou un intellectuel, alors je ne sais pas qui je complète ni même où j'ai ma place... Mais je ne voulais pas parler de ça ici, des rôles sociaux, mais plutôt d'un trait de caractère pour le moins pathologique et difficilement supportable pour l'entourage, je veux parler des gens qui ont une vision fantasmée d'eux-même, de leur importance, jusqu'à être convaincu parfois de bonne foi que les autres leurs sont inférieurs, c'est une sorte de folie et de solitude à la fois. On peut appeler ça la mégalomanie, il y a des exemples célèbres et sinistres comme Adolph Hitler !
C'est vrai qu'on apprend tout les jours et des autres aussi, confronter ses idées à celles des autres est enrichissant, et on se dit toujours que plus on en sait, plus on se rend compte qu'on ne sait rien. Tu as raison, que la vie serait ennuyeuse s'il n' y avait plus rien a découvrir ! Merci Mimi, ce message me fait plaisir, il se fait tard aussi, il faut dire que je travaille le soir...
Merci, à bientôt peut-être

Écrit par : Francis | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.