13/07/2008

Bassesse

Pourquoi faut-il que certains ramènent toujours tout à leur propre bassesse, comme s'ils aimeraient amener les autres dans leur caniveau ? Pour s'y sentir moins seuls ou rassurés ? Pourquoi ceux-là considèrent-ils de simples considérations morales-que l'on pourrait discuter-comme des attaques personnelles, auxquelles ils répondent... bassement ? Est-ce un jeu ? Pourquoi toujours voir le monde comme extérieur à soi, toujours se prendre pour une victime, se donner tant de valeur et rabaisser les autres ? Pourquoi toujours croire que les responsables de la violence du monde, les salauds, ce sont les autres  au point de ne plus se voir soi-même, convaincu qu'on est de sa soi-disant éthique?  Que vaut une "éthique" basée sur la haine et le désir de revanche. ? Même si l'on a souffert, qu'est-ce que cela vaut ? Et pourquoi certains utilisent-ils la "morale" pour manipuler, dominer les autres  sans même parfois s'en rendre compte ? Et moi qui suis-je pour dire ça ? Un pauvre fou qui se pose trop  de questions , qui croyait naïvement changer les autres ?
 
 
"Pour se faire excuser ses bassesses, ou pour les justifier, l'homme a besoin de savoir qu'il y a pire que lui." Félix Leclerc
 
"Le principe de tous les maux de l'homme, de la bassesse, de la lâcheté, ce n'est pas la mort, mais plutôt la crainte de la mort" Epictète
 
"La suprême bassesse de la flatterie, c'est d'encourager l'ingratitude" Victor Hugo
 
 
Ca m'épate toujours, que des gens aient pu écrire des choses qui restent si vraies à des époques parfois si éloignées de la nôtre ... N'en déplaise à ceux qui croient toujours vivre "dans  un monde moderne en progrès constant", je crois que les hommes n'ont pas changés fondamentalement, peut-être les connait-on un peu mieux et encore. Et je n'ai personnellement pas le sentiment de vivre en dehors de mon époque, d'être nostalgique du passé ou réactionnaire. Qu'on m'en préserve !!!
 

Commentaires

morale morale encore un de ces mots qui veut pas dire grand'chose la morale des uns n'est pas forcémment la morale de l'autre..des évènement peuvent nous paraitre immoraux et tout à fait moraux pour d'autres sociétés...ce ne sont que des règles de conduite ...établies par certains et les autres n'ont qu'a bien se tenir...et des valeurs inculquées...attention je ne dis pas qu'ils ne faut pas suivre ces règles sans quoi l'anarchie au sens péjoratif du terme pourrait arriver...pas besoin d'etre nostalgique... la modernité est l'emballage du paquet euhhh
byeeeee

Écrit par : nays | 13/07/2008

Répondre à ce commentaire

kikou Merci de votre commentaire pertinent. Toute définition est évidemment trahison. Pas facile d’être simple sans être simpliste. Je vous dirais simplement que je n’ai aucune envie de changer les gens. Je n’ai qu’une seule, celle que chacun trouve assez d’autonomie en lui pour vivre heureux sans en référer aux illusoires codes, y compris aux « modèles » comme le grand Gandhi ou le moins grand Luther.
Avec vous je suis d’accord que la contrainte s’avère utile pour faire respecter un ordre indispensable au respect de la personne de l’autre. Ce que je conteste c’est souvent la légitimité dont se réclame l’autorité, qui se croit supérieure et investie d’un pouvoir presque supra humain.
Je ne cherche nullement à être meilleur. Je cherche simplement à trouver épanouissement et évolution possible par le progrès de la pensée dont dépend aussi le cœur et sans doute vice et versa. Je n’ai donc rien comme croyance d’une prédestination à laquelle Luther et Calvin adhéraient. Je dis simplement que l’autonomie et la critique (dans son sens fondamentale) de ma pensée, mais aussi de celle exprimée dans l’histoire, peut aider à mieux se connaître et à mieux connaître l’autre. Je n’ai aucun rejet du monde, bien au contraire. Je ne suis plus dans une pensée monastique qui croit que le bonheur réside dans le retrait du « mondain ».
Echapper à la bêtise est sans doute impossible et elle possède aussi sa vertu !
Moi je ne crois pas en l'homme, mais bien en Paul, Jacques, Pierre, etc... Je ne crois pas en un universel! Quand vous dites que l'homme n'a pas changé, il est en tout cas certain que Pierre, paul ou Jacques d'aujourd'hui est relativement différent de ceux d'hier et de avant hier. Croire en une espèce de prédestination de l'homme, à la loi de la nature est, me semble t -il, barrer le champs du progrès.
Mais j'arrête ici le débat qui demanderait bien des développements et des nuances.
Bien amicalement.
Mik.

Écrit par : mik | 13/07/2008

Répondre à ce commentaire

pertinent en effet je suis assez d'accord et suis une folle moi aussi de croire que.......... je suis remise à ma place par l'impermanence. meme si l'on croit que rien ne change, tout change à chaque instant, nos pensées fusent, vont plus vite que nos mains sur le papier, c'est pour ça qu'on utilise le clavier ! et puis on est chacun un univers en soi, mais un univers au milieu d'un univers et on ne peut pas vivre sans.. ou sont les limites, la peau, l'enveloppe, la région, le pays, la terre, la galaxie ou l'univers.. question de vision

Écrit par : Loren | 15/07/2008

Répondre à ce commentaire

essaie de te ballader avec la tenue verte fluo.......ou celle du coq!
LOL


Écrit par : Muriel | 15/07/2008

Répondre à ce commentaire

merci alt 0234 ça marche ...mais pas sur ton site ! bref ê.. alors sur le mien ça marche avec les touches numériques normales du clavier.... chez toi, ça marche avec le pavé numérique.. faudra donc que, chaque fois, je teste... en tout cas, merci encore

Écrit par : Loren | 16/07/2008

Répondre à ce commentaire

Et pourquoi se tuer à se poser des tonnes de questions?

Écrit par : Cardinal Edouard | 16/07/2008

Répondre à ce commentaire

Cardinal Edouard ! Personnellement ce serait de ne plus m'en poser qui me tuerais, me poser des questions me tient en éveil, aide à nuire à la bêtise, la mienne, celle des autres, et en général tends objectivement à me rendre plus heureux... dans un maximum de lucidité. Cela dit d'autres n'ont pas besoin de cela et sont naturellement heureux. Si je parle ici de bassesse, c'est que j'ai souffert de celle des autres. Mais peut-être qu'eux appellent cela "être malin" ou "ne pas être dupe" Chacun son truc...
Si vous avez d'autres choses à confesser, je suis à votre disposition...
Ah non, pardon c'est vous l'ecclésiastique je vois ! C'est nouveau ? Allez, si j'ai quelque chose à dire... Mais je suis un mécréant, je n'ai pas la foi, que dois-je faire, docteur ?

Écrit par : Francis | 16/07/2008

Répondre à ce commentaire

d'accord avec toi.... Tout à fait d'accord avec toi, Francis, il faut constamment se poser des questions, c'est ainsi que l'on avance... et cela nous différencie "un peu" des animaux non ?
Même si cela épuise, même si cela fait mal, il faut, encore et encore, regarder le monde qui nous entoure et se poser des questions, il faut se regarder dans une glace et également se poser des questions...
Personne n'est parfait, mais cela suffit il de le dire pour accepter toute la méchanceté de certains êtres ?
Et puis, chacun, dans son coin, agit sur le monde à sa manière... alors oui, il faut encore et encore, toujours... c'est important, se poser les questions qui font avancer la machine...
Monsieur le Cardinal, la foi suffit elle pour ne plus se poser de questions ? J'en doute car moi depuis que je crois, je m'en pose constamment et ça me fait du bien à la tête et au coeur !
Pour finir, encore et toujours, je dépose sur ton blog, cher Francis, des bisous emplis de chaleur et de tendresse....
Une certaine Mézé

Écrit par : mézé | 16/07/2008

Répondre à ce commentaire

Un petit bonsoir comment vas-tu Francis?
Je viens de lire ton post... Aaaaah, la bassesse, les gens qui se croient tjs supérieurs aux autres, comme je dis "ceux qui se la pètent" ;-) J'adooore! Voilà pourquoi je me réfugie entre mes murs, je voudrais vivre à la campagne pour voir moins de monde... Je ne supporte plus du tout ces réactions qu'on certaines personnes, de se sentir bien supérieures aux autres, alors que... rien! Pfff
Il y a peu, je me suis fait "regarder" de haut par une femme, qui n'a rien du tout, mais absolument rien du tout de plus que moi! Si j'avais pu lui dire ce que j'en pensais, mais je préfère me taire que de répondre à ce genre d'agression mesquine.

Bonne soirée (je m'égare... mdr)

Écrit par : v@llou | 16/07/2008

Répondre à ce commentaire

viens mettre ton grain de sel.... Francis, blog intéressant, très très intéressant...
Je viens de créer le mien, viens y mettre un peu ton grain de sel (ou de folie), cela me ferait bien plaisir...
A toi de voir !

Écrit par : graind'sel | 17/07/2008

Répondre à ce commentaire

tu vas bien? re-coucou... Voilou, j'ai répondu à ta question sur mon blog ;-)
Passe un bon w-end, @ bientôt, biz

Écrit par : v@llou | 18/07/2008

Répondre à ce commentaire

Un coup de blues alors je clic,
juste comme ça.....
Bon week!

Écrit par : Muriel | 19/07/2008

Répondre à ce commentaire

je pense... mais je peux me tromper, que chacun doit se poser des questions mais que c'est en soi qu'on trouve les réponses. parce que chacun est unique et doit vivre en fonction de cette unité au milieu des autres. il faut donc vivre avec les autres, concéder mais ensuite vivre en fonction des réponses que l'on trouve dans son coeur et dans sa tête.
est-ce abstrait ce que je dis? je en sais pas, simplement j'essaie d'expliquer le fonctionnement de m propre pensée, celle que j'applique à ma vie tout en me souciant ô combien de mon entourage.
bon dimanche Francis!

Écrit par : mimi | 19/07/2008

Répondre à ce commentaire

*oo* C'est vrai que tu te poses beaucoup de questions, questions qui en amènent d'autres et d'autres encore....tu n'as pas mal la tête ? ;-))
C'est vrai que c'est une façon d'aller de l'avant, réfléchir sur les autres c'est réfléchir sur soi d'abord... pour autant que tu ne t'y perdes pas et que tu n'en oublies pas de vivre, un minimum d'insouciance est tellement essentiel, envoyer balader les autres de temps en temps l'est tout autant... l' Homme est ainsi depuis la nuit des temps et le restera jusqu'à la fin du monde, bas, vil et mesquin.
Etre en accord avec soi-même et se comprendre soi est déjà si difficile...

Sur ce, beau dimanche, Francis, le soleil brille, les oiseaux chantent !

:-)

Écrit par : Loo | 20/07/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Francis, Bonne journée, @ bientôt

Écrit par : v@llou | 24/07/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.